UER - Université Européenne de la Recherche, Faye

 

 

La trame, les lignes

Le colloque sur l'Europe scientifique et culturelle d'avril - juin 2004 a dessiné déjà les traits d'avenir :

1. ouverture sur l'entrecroisement des lignes de recherche scientifique

•  les transformations de l'espace univers dans la durée de 13,7 milliards d'années explorées par COBE et WMAP.

•  le mouvement du vivant, suivi à la trace par Gilles Clément dans les « jardins en mouvement ». Astrophysique et biologie génétique s'y rejoignent.

2. ouverture sur le danger des naufrages européens et, avant tout autre, celui de l'Europe des années 1930-1940.

•  Le colloque et la table ronde sur le naufrage philosophique Heideggerien du IIIème Reich, débattu en Table ronde avec Nicolas Tertulian, Georges Arthur Goldschmidt, Denis Trierweiler, Richard Wolin, Frédéric Nef, Emmanuel Faye, Michel Cohen Halimi, Jean-Pierre Faye.

•  Les Séminaires d'Hélène Châtelain et de Françoise Mandelbaum-Reiner : celui d'héllène Châtelain sur le travail des images à partir du film de Iossif Pasternak et Hélène Châtelain, GOULAG, le temps de l'eau, le temps des pierres, et celui de Françoise Mandelbaum-Reiner sur le travail des langages, par exemple les phases du langage dans la Hongrie du post-communisme, ou dans le bougé d'un mot tel que völkisch / folkisch, dans un cas, pour designer le racisme pan-germaniste, puis nazis, dans une autre version, terme yiddish pour signifier le populaire bon enfant ; deux chemins tragiquement opposés pour le même mot.

•  Au croisement des deux basculements européens dans le naufrage, le Séminaire de Denis Trierweiler s'est poursuivi et élargi dans la Table Ronde mise en place pour le 6 Octobre 2005 sur «  le raciste et le Droit  », autour du problème de Carl Schmitt, le juriste qui, fin novembre 1932, appelait, nous l'avons vu, dans l'Etat une « Totalité de la force », « au sens du Stato Totalitario de Mussolini ». Et devient la pierre angulaire du « conseil d'Etat prussien » de Goering, et qui ne se réunira jamais.

•  Le «  montage culturel Européen » se dessine autour de Leonard de Vinci et d'Eisenstein par Valentine Oncins.

•  La source grecque de l'espace europeen est explorée et prolongée dans le travail de Jean Bollack, d'Ilias Tsimbidaros et de Panagiotis Christias.

Celles-ci portent :

1.  Sur les anticipations des philosophes depuis le projet des deux rois :

•  Le roi tchèque Giri Podiebrad, aux temps de Louis XI, où la « communauté » de l'Europe est désignée par le terme d'Universitas .

•  Le roi « Henri le Grand », comme le nomme Sully quand il décrit son « dessein » d'une « Union de l'Europe » par un « Conseil général », description qui paraît dans les temps où Leibnitz vient à Paris et découvre à la fois ce «  grand dessein » et le calcul différentiel de l'infini.

soient Leibnitz, Rousseau, Voltaire, Bentham, Novalis, Saint-Simon, puis Nietzche , Hortega, Croce.

2. Sur les jonctions entre microphysique et astrophysique, dans la théorie de l'univers comme « corps noir » à l'instant zéro : où la découverte de Planck en 1900 et la loi de Hubble se rejoignent, quand l'expansion galactique et le « rayonnement fossile » de l'univers nous font retourner à la « piqûre d'épingle » du point zéro.